28.05.2020

Infrastructure TI : Le système nerveux de la société moderne

Johannes Müller et Xubing Xia au sujet de l’étude de Datwyler «La petite et moyenne entreprise est-elle numérique ?»

Comment les entreprises se lancent des défis stratégiques et techniques à moyen et long terme ? La société Datwyler Cabling Solutions a fait une étude sur cette question. L'institut d'étude des marchés Techconsult a consulté 200 cadres de sociétés de la région DACH – Allemagne, Autriche, Suisse – et de Chine continentale. Johannes Müller, PDG de Datwyler Cabling Solutions, et Xubing Xia, Directeur Général de Datwyler Cabling Solutions en Chine classent la pertinence des résultats les plus importants dans le contexte actuel.

Dans tous les pays ayant fait l’objet de l’enquête, les personnes interrogées savent qu’une numérisation réussie ne peut se faire qu’avec une infrastructure informatique durable. Environ 83 pour cent des participants de l’étude dans la région DACH l’estiment essentielle ou importante. En Chine, ce sont même presque 98 pour cent.

Mettre rapidement des projets en œuvre 
Datwyler a réalisé l’étude avant la pandémie du corona en décembre 2019 et en janvier 2020. «La crise a montré comment une infrastructure informatique stable et durable est vitale comme système nerveux de notre société moderne pour les processus numériques maintenant et dans le futur. Donc, la recommandation serait de ne plus hésiter et de rapidement développer et implanter des infrastructures, processus et modèles commerciaux numériques avec plus de vigueur», dit Johannes Müller.

Les entreprises interrogées se trouvent en plein processus de numérisation et tiennent à le concevoir activement. En moyenne, un tiers (33 %) des entreprises de la région DACH sont en train de mettre en œuvre des projets de numérisation ; en Chine, ce chiffre est de 37 %. Dans la région DACH, la numérisation fait partie intégrante de la stratégie commerciale pour 44 pour cent, en Chine c'est 45 pour cent.

Ne pas compromettre l’avance
«L’étude montre que les entreprises chinoises abordent la numérisation stratégiquement avec enthousiasme. Notamment les petites et moyennes entreprises en Chine sont très offensives en ce qui concerne la planification des projets, l’implémentation de nouveaux modèles commerciaux et les investissements», résume Xubing Xia. Il insiste en plus : «Eu égard aux conséquences du coronavirus pour l’économie mondiale, les entreprises chinoises ne devraient pas se fier à leur avance dans la numérisation, mais investir encore plus au niveau technique et sur le plan organisationnel et faire avancer systématiquement la transformation.»
 
Vous trouverez les résultats détaillés de l’étude ici >